Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Aventuracinq

Aventuracinq

Une famille Ordinaire qui devient Nomade pendant 1an !

Et encore, de belles rencontres !

Du 02 au 04 Novembre 2018

Arrêt tout proche d'Aksaray, dans le village de Sevinçli tout près d'une école..

En demandant à un jeune qui passait en tracteur s'il est possible de s'arrêter là pour la nuit, il nous réponds "No Problem!" ...(phrase culte en Turquie!)

On commence à dîner quand plusieurs voitures viennent faire du rodéo autour du camping-car... Du coup, nous ne savons pas trop si nous resterons la nuit mais nous décidons de poursuivre la fin du repas pour ne pas trop inquiéter les enfants.

Soudain, une voiture arrive, 3 personnes en descendent et 1 jeune qui parle plus ou moins bien anglais, ils nous proposent de les suivre pour dormir dans la cour de sa maison plutôt que de rester là où nous sommes...On mets un petit temps à se décider: il fait nuit, ils sont 3, font-ils partis des jeunes de tout à l'heure??... mais on finit malgré tout par accepter...!

On fait donc environ 300m avec un turc dans le camping-car à ma place pour guider David tandis que je tente de débarrasser la table à l'arrière... Nous arrivons dans une cour de ferme, des femmes sont déjà sur le balcon et nous font signent de rentrer à l'intérieur pour boire le "Çai" (*petit digestif, spécialité turque, mais non!!!.... c'est un Thé !!)

Les filles mettent rapidement leurs chaussures tandis que Gabin me dit ne pas vouloir sortir du camping-car car peut-être ils ont un chien !!?

Je le rassure pendant au moins 5 minutes alors que tout le monde nous attends dehors et finit par accepter de nous suivre !

Après la pose des chaussures obligatoire, nous rentrons dans une pièce où il fait bon, le sol est recouvert de tapis, un poêle à bois sur la gauche et tous pleins de coussins avec un canapé 3 places au fond...

David est invité à s'assoir sur le canapé tandis que les enfants et moi seront sur les tapis...c'est un peu bizarre, non !

Tous prennent place autour de nous, on nous prends en photo, rient de nous voir dans leur maison et nous, nous rions tant nous sommes gênés par cette situation mais l'ambiance est conviviale... sauf que personne ne parle anglais et le jeune qui parlait anglais a semble-t-il disparu... C'est donc grâce à notre sauveur "google traduc' " que nous pourrons discuter un peu. Après un quart d'heure, le jeune homme revient et nous présente donc ses parents (chez qui nous sommes), sa soeur et son mari ainsi que la soeur de sa mère avec son mari (bien évidemment, j'ai oublié les prénoms de chacun)... c'est au milieu de tout ce monde que nous buvons le thé en essayant de nous  faire comprendre dans un anglais plus que moyen, de notre côté comme du leur!

Nous sommes accueillis chez une famille de paysans où les femmes s'occupent des animaux tandis que les hommes sont sur les tracteurs à travailler la terre. La jeune fille s'est mariée, il y a 15 jours (quel dommage, nous aurions presque pu assister à la fête !) et le jeune qui parle anglais, Recep ne l'est pas encore, il travaille avec ses parents à la ferme et aussi comme journaliste dans la presse locale "AKSARAY POSTA" !

Nous lui expliquons que nous sommes depuis 1 mois en Turquie et que nous voyageons dans une partie du monde avec nos enfants pendant 1 an. Il fait ensuite la traduction à la famille...Il est stupéfait et nous pose beaucoup de questions...

Il finit par nous demander si quelque chose nous manque, je réponds (sans hésiter!) que notre famille nous manque et il réponds tout aussi vite que notre famille en Turquie : "c'est nous !!!" Nous avons été très touchés par cette réponse

Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !

La soirée se termine tard avec nos hôtes mais avant de retourner au camping-car, nous leur proposons de le visiter, les femmes sont trop contentes, elles s'assoient, se prennent en photo, ouvrent les placards et nous leur expliquons les photos de famille...

Et encore, de belles rencontres !

Nous sommes invités dès le lendemain matin pour le petit déjeuner à 8h !

Les enfants sont surexcités, ils n'en reviennent pas de la gentillesse de nos hôtes, de leur hospitalité... ils sont aussi trop contents d'avoir l'occasion de prendre un petit déjeuner turc !

Ce matin-là, le réveil a sonné, on ne voulait pas être en retard pour le petit déjeuner!

On est même prêt avant 8h (un miracle !), la mère de Recep nous accueille, il fait chaud dans la maison, plus que dans le camping-car,...les hommes nous rejoignent et nous reprenons nos places... David avec les Hommes sur le canapé, les enfants et moi sur les cousins à même le sol(!!?)... 

Au centre de la pièce, sur le tapis, le thé est sur un plateau au centre avec du beurre, de la confiture, du miel et du fromage...tout est fait maison.

Le thé nous est servi puis la maîtresse de maison prépare à même le sol de grosses galettes qu'elle garnie de beurre et de fromage et qu'elle étalera à la main puis installera sur le poêle sous le regard dubitatif des enfants!

Pauline sera la première servie (sauf que Pauline n'aime pas le fromage et encore moins à jeun!)... j'évite de la regarder pour ne pas prendre un fou rire !

Vient le tour d'Elise qui me dit qu'elle veut bien goûter (la gourmande!) et Gabin qui fait signe qu'il n'en veut pas mais les hommes de la maison lui font comprendre qu'il faut manger pour être un homme! la scène est tellement drôle qu'avec David, on ose pas se regarder pour ne pas éclater de rire !

Nous mangerons tous, tant bien que mal, notre feuilletée ! pour ne pas décevoir nos hôtes... 

Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !

Puis, Recep nous demandera s'il est possible de faire un article dans son journal sur notre venue dans son village... nous acceptons sans hésiter...

Et, voici le résultat...

Nous avons rencontré un Franco-Turc, 2 jours après qui nous l'a traduit...

Nous avons rencontré un Franco-Turc, 2 jours après qui nous l'a traduit...

Après un petit déjeuner typique et des au-revoirs des plus sincères, il est temps de repartir en direction d'Aksaray.

 

"Notre famille" en Turquie !
"Notre famille" en Turquie !
"Notre famille" en Turquie !
"Notre famille" en Turquie !
"Notre famille" en Turquie !
"Notre famille" en Turquie !

"Notre famille" en Turquie !

On en profite pour être en ville pour faire des photos de Pauline et moi avec le voile pour le visa Iranien (même si normalement, nous n'en aurons pas besoin, sait-on jamais...!)

On trouve un couturier pour nous recoudre le rideau de la chambre des filles qui commence vraiment à s'effilocher, un petit magasin qui paye pas de mine avec une machine à coudre et un couturier et hop, après 15 minutes et 10 TL (environ 1 euro), notre rideau est fait!

Sur le chemin, un "barber", alors depuis le temps que David voulait essayer, c'est la bonne occas' pour se faire raser et couper les cheveux...

Et c'est en famille que nous accompagnons David pour cette première fois!

David s'installe sur le siège et c'est parti !

Mousse à raser mise au blaireau avec un petit massage de la peau au passage, rasage fait avec une lame, et la finition se fait avec des boules de coton imbibées d'alcool, enflammées, pour faire disparaitre le duvet restant...ça sentait le cochon grillé!

David a apprécié ce moment plutôt énergique !

 

 

Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !

Et, maintenant, direction La Cappadoce avec un passage dans la vallée d'Ihlara!

La route est vraiment magnifique
La route est vraiment magnifique
La route est vraiment magnifique

La route est vraiment magnifique

Nous commençons par visiter Selime avec ses cheminées de fées et sa cathédrale creusée dans la roche. Elle fut construite au VIIIe siècle avec comme base les plans d'une basilique, à savoir avec des colonnes et des arches.

 

Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !

Puis une halte s'imposait dans la vallée d'Ihlara. Cette vallée est située sur la route de la soie. C'est un sublime canyon de 80 à 100 m de hauteur sur 14 Kms de longueur. Cette vallée abrite une centaine d'églises creusées dans la roche.

 

Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !

Suite aux conseils des voyageurs Marie et Corentin, nous irons dormir  dans le cratère de Narligöl où un lac s'est formé. Ce lac de 70 m de profondeur qui est à 1363 m d'altitude...C'était vraiment dingue de penser qu'on dormait dans un volcan ! Nous étions seuls au monde..

Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !

Après cette nuit au calme, la ville souterraine de Dirinkuyu !

Ville construite il y a 4000 ans d'une profondeur de 85m, les populations avaient recrée leurs villages sous terre avec des systèmes d'aération perfectionnés, des étables, des étages d'habitations, des églises...

Ces villages pouvaient accueillir près de 10 000 personnes qui pouvaient vivre jusqu'à 6 mois !

Il ne fallait pas être clostro !
Il ne fallait pas être clostro !
Il ne fallait pas être clostro !
Il ne fallait pas être clostro !
Il ne fallait pas être clostro !
Il ne fallait pas être clostro !
Il ne fallait pas être clostro !
Il ne fallait pas être clostro !

Il ne fallait pas être clostro !

De retour à la lumière et tout proche de là, un marché... idéal pour prendre l'air !

Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !

Nous devons reprendre la route car nous avons un rdv avec une nouvelle famille voyageuse, Les Elbidous !

Ils sont dans un camping et on se dit que ce sera chouette de rencontrer une nouvelle famille ( en plus, on va pouvoir faire des machines !)

Mais avant, nous devons prendre rdv pour une activité spéciale...( la suite dans le prochain article !)

Nous arrivons au camping et faisons la rencontre de Caroline, Jean-Michel et les enfants : Robin, Tino et Loumia

Cette famille qui voyage et qui rentre tout doux en France au grand désespoir des parents qui auraient bien voulu poursuivre l'aventure alors que les enfants préfèrent rentrer pour retrouver famille, copains et playmobils !!!

On passera une super soirée ensemble en compagnie également de Sourires autour du monde qui nous ont rejoints...

Juste avant que le gardien du camping vienne dire à Marie et Corentin qu'ils ne pouvaient pas rester au camping puisqu'ils n'étaient pas enregistrer et ne dormaient pas au camping... et, oui, la loi martiale est toujours en rigueur dans le pays !..

On passera le week end ensemble en se séparant la journée et se retrouvant le soir... c'était très sympa !

Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !

La Cappadoce !

A la suite de l'éruption des montagnes, il y a 2 millions d'années, les débris volcaniques déposés dans les vallées et les lacs ont subi une érosion et compose ce paysage féérique.

Lieu magique qui regroupe collines aux sommets plats, falaises abruptes, canyons profonds, cônes surmontées d'un chapeau telles des cheminées de fée... le décor est tellement magique qu'on le dirait sorti de l'imagination des enfants !

La Cappadoce invite à la randonnée tellement les paysages sont sublimes...

Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !
Et encore, de belles rencontres !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fanny 18/11/2018 12:40

J'adore, j'adore tes talents d'écrivain… on se croit et on le vit avec vous ce voyage à travers toutes ces lignes soigneusement rédigées sans parler de ces belles photos!!!

Vivement le prochain chapitre….


la Turquie est vraiment un pays à découvrir… vous nous donnez envie de passer les frontières!!!

je vous embrasse bien fort

on vous aime fort fort fort

18/11/2018 14:17

Merci ! trop sympa!!!Ca fait vraiment plaisir ...
des bisous
On vous aime

Cathy 16/11/2018 09:33

Super reportage qui fait envie de partir. découvrir ce pays.....
Bonne route en attendant de lire avec plaisir la suite de vos aventures !

16/11/2018 16:30

Merci, Merci...
Des bisous à vous 2 !